Thématiques de recherche

En cours de construction

 

 

 

 

 

 

Technologies

Cyro-tomographie sur cellules entières

 

Les conditions de mise en culture directement sur grille de microscopie électronique de différents types cellulaires ont été définies et optimisées. De même, les conditions de congélation ont été adaptée à chaque cas. En parallèle, nous avons d’une part définis le protocole d’ajout de billes d’or (marqueurs fiduciaires) sur les cellules avant congélation et d’autre part les conditions d’acquisition de séries d’images inclinées à faible dose d’électron. Cette technique, appelée cryo-tomographie nous permet d’accéder à l’organisation moléculaire des cellules à proximité des membranes plasmiques.

 

Cryo-microscopie sur cellules entières infectées

 

Un protocole de fixation a été établi et validé afin de sortir des cellules infectées du L3 du CPBS (Centre d’études d’agents pathogènes et biotechnologies pour la santé, Montpellier) (VIH, Chikungunya). Compte tenu de la résolution que la tomographie nous permet d’atteindre (2 à 10 nm), la fixation chimique n’affecte pas l’aspect des cellules. Il devient alors possible de visualiser directement les virus dans les cellules ou au contact des cellules.

 

Cryo-CLEM (cryo-correlative light and electron microscopy)

 

La difficulté principale lorsque l’on désire étudier des complexes biologiques dans les cellules, est de pouvoir les localiser avec précision afin d’effectuer l’acquisition des séries d’images inclinées au niveau des zones d’intérêts identifiées. Pour cela, nous développons la cryo-CLEM. Les molécules d’intérêts sont couplées avec des molécules fluorescentes comme la GFP. Une fois congelées, les cellules sont observées à l’aide d’un microscope droit équipé pour la fluorescence et disposant d’une platine cryo permettant le maintient des grilles à la température de l’azote liquide. Dans ce cadre, nous nous sommes équipés d’un prototype de la société Linkam.

Présentation

Responsables d'équipe: Jérôme Bonnet et Martin Cohen-Gonsaud

 

Biologie Synthétique

Responsable: Jérôme Bonnet

Nous travaillons dans le domaine de la biologie synthétique, l'ingénierie de nouveaux systèmes et fonctions biologiques. La biologie synthétique s'appuie sur les enseignements de disciplines d'ingénierie plus matures ainsi que sur ​​les progrès exponentiels dans le séquençage et la synthèse d'ADN. Nous sommes particulièrement intéressés par l'ingénierie de circuits génétiques nous permettant de "programmer" comportement cellulaire, et dans l'applications de ces outils au domaine de la santé, a commencer par le diagnostic médical.

 

Nous visons à l'ingénierie de biosenseurs bactériens, ou " bactodétecteurs " capables de détecter des signatures pathologiques de biomarqueurs dans des échantillons cliniques afin d'effectuer un diagnostic médical précoce.

 

Nous sommes soutenus par le programme Atip-Avenir de l'Inserm, la fondation Betrencourt-Schueller, et le Conseil Européen de la Recherche.

 

 

Biologie structurale des protéines de Mycobacterium tuberculosis

Responsable: Martin Cohen-Gonsaud

 

Le second thème de recherche est centré sur la biologie structurale des protéines de Mycobacterium tuberculosis , l’agent de la Tuberculose. Notre objectif d’utiliser les données de biologie structurale pour comprendre la pathogenèse de M. tuberculosis et en particulier comprendre les interactions hôte-pathogène.

 

Structure de protéines de Mycobacterium tuberculosis résolues au CBS

 

Publications

Filtrer les publications

2018

2017

2016

2015

2014

2013

2012

2011

2010

2009

2008

2007

2006

2005

2004

2003

2002

Connexion