Structure du chromosome et recombinaison en méiose

Présentation

La méiose est une division cellulaire spécialisée, essentielle à la reproduction sexuée car elle permet la formation à partir d'une cellule diploïde des cellules haploïdes à l'origine des gamètes. Elle se compose d'une étape de réplication suivie de deux divisions successives : les méioses I et II. Lors de la méiose I, les chromosomes homologues doivent s'associer pour être correctement séparés dans les deux cellules filles. Chez la plupart des eucaryotes, la formation programmée de cassures double brin (CDB) de l'ADN, suivie de leur réparation par recombinaison homologue (RH) lors de la prophase I, permet cette association (Figure A). Toutefois, même si les CDB sont essentielles à la ségrégation des chromosomes en méiose, elles représentent aussi une menace car elles peuvent être à l'origine de réarrangements chromosomiques si elles ne sont pas correctement réparées. Différents niveaux de régulation des processus de formation des CDB méiotiques et de leur réparation sont donc nécessaires pour garantir l'intégrité du génome transmis à la descendance. Notre équipe cherche à comprendre comment ces processus de régulation fonctionnent en utilisant la souris comme organisme modèle.
L'une des caractéristiques de la RH en méiose est qu'elle a lieu dans le contexte d'une importante réorganisation structurale des chromosomes (Figure B). L'objectif de nos travaux est donc d'identifier et de caractériser de nouvelles protéines impliquées dans ce processus de réorganisation mais aussi de comprendre leur contribution à la régulation de la recombinaison homologue. Plus particulièrement, nous étudions le rôle des complexes protéiques SMC condensines, qui sont décrits comme les organisateurs universels des chromosomes, dans ces processus de réorganisation et de RH méiotique.

image1 VA

 

atip avenir

Giftofvision - Sneakers search engine | Jordan Ανδρικά • Summer SALE έως -50%

Connexion